Tech

Apple et Samsung dans le viseur antitrust pour les mises à jour smartphone

L’autorité antitrust, à la suite de plaintes reçues de consommateurs et d’une activité pré-destructive, a décidé d’ouvrir deux procédures distinctes contre Samsung et Apple. L’allégation serait celle de pratiques commerciales déloyales liées aux mises à jour des produits commercialisés.

D’après les résultats des enquêtes, les deux sociétés ont mis en œuvre une politique commerciale qui exploite les insuffisances de certains composants afin de réduire leurs performances. En pratique, la fameuse “obsolescence programmée” supposée par beaucoup et apparemment implémentée par les deux sociétés à travers des mises à jour logicielles.

Samsung et Apple auraient proposé des mises à jour logicielles à leurs utilisateurs sans explicitement signaler les conséquences possibles. En particulier, les informations nécessaires n’auraient pas été fournies pour maintenir un niveau de performance adéquat des dispositifs concernés, promus précisément en raison de leurs spécifications et de leurs caractéristiques techniques avancées, mais les performances du cxi se sont dégradées à la suite des mises à jour.

L’Autorité antitrust a fait appel à la collaboration de l’Unité spéciale et de l’Unité spéciale de lutte contre la fraude technologique pour mener des enquêtes dans les bureaux des entreprises concernées. Il sera maintenant intéressant de voir quelles en seront les conséquences pour Apple et Samsung, qui pourraient avoir violé les articles 20,21,22 et 24 du Code de la consommation.