Tech

En France Google, Apple et d’autres géants technologiques accusés de ne pas garantir la neutralité du net

L’ARCEP, l’entité française équivalente de la FCC américaine, semble vouloir aller au-delà des entreprises de télécommunications et a décidé de se tourner vers des géants de la technologie comme Google, Apple et Amazon.

L’ARCEP, en effet, vient de publier un rapport de 65 pages sur les dispositifs que les Français utilisent chaque jour, soulignant que la neutralité du net est un problème croissant.

Sébastien Soriano, Président de l’ARCEP, fait valoir que selon le dispositif utilisé, l’utilisateur devra faire face à certaines contraintes imposées par l’écosystème de son constructeur, et cela s’applique non seulement aux smartphones mais aussi aux différents assistants virtuels, consoles de jeux, montres intelligentes ou assistants automobiles.

Par exemple, Soriano estime que les utilisateurs devraient avoir la possibilité de choisir facilement quelles applications installer en dehors du Play Store ou de l’App Store, car ces derniers sont gérés directement par Google et Apple et exigent des développeurs qu’ils se conforment à certaines exigences (certains d’entre eux ne visent pas à protéger le consommateur mais plutôt les intérêts de l’entreprise).

L’espoir du Président de l’ARCEP est que le législateur français se servira de ce rapport (que vous trouverez ici) pour régler la question de manière claire et précise.

Apple, Google et toute autre grosse technologie permettant.