Tech

Google Chrome occupe plus de RAM que jamais pour nous protéger de Spectre.

 

Chrome 67, actuellement déployé sur Windows, Mac, Linux et Chrome OS, prendra environ 10% de RAM en plus qu’auparavant, mais pour une bonne raison : protéger les utilisateurs des vulnérabilités telles que Spectre.

Pour cette raison, et pas seulement, les développeurs de Google ont activé l’isolation du site par défaut, ce qui permet au navigateur de rendre le contenu de chaque site Web dans un processus dédié, séparé des autres pages. Dans la pratique, il s’agit d’un mécanisme de bac à sable, qui vise précisément à protéger les utilisateurs peu méfiants, mais qui nécessite plus de mémoire précisément en raison de la séparation des processus.

La prochaine étape sera d’étendre l’isolation du site à Chrome for Android, où il est actuellement testé sur Chrome 68 beta, mais seulement si vous l’activez manuellement via chrome://flags/#enable-site-per-process.

Note dans la marge : la page à onglet Nouveau Bureau Chrome pourrait inclure des fonds d’écran de Google Photo à l’avenir ; une fonction testée dans le passé aussi sur Android, et peut-être aussi sur PC, à en juger par ce commit dans le projet Chromium. Nous en parlerons s’il y a de la viande rôtie, ainsi que de la fumée.

 

Laisser un commentaire