HiSilicon Kirin 980 et Apple A12 Bionic : un duel entre intelligence artificielle en comparaison

16 septembre 2018
21 Views

La récente présentation du nouvel iPhone, le 12 septembre dernier, nous donne l’occasion de comparer d’une certaine manière le nouveau chipset Apple A12 Bionic et ce qui, à l’heure actuelle, est son rival naturel, le Kirin 980 produit par Huawei, via sa filiale HiSilicon, et présenté il y a quelques semaines à IFA 2018.

Une véritable comparaison est objectivement impossible, car les smartphones sur lesquels ils seront montés ne sont pas encore sur le marché. De plus, les différents systèmes d’exploitation empêchent une comparaison directe et précise, laissant une certaine indication aux benchmarks, qui, comme nous l’avons répété plusieurs fois, laissent le temps qu’ils trouvent.

En commun, les deux chipsets ont une forte composante d’intelligence artificielle, qui devient la véritable force motrice des nouveaux smartphones. L’Apple A12 Bionic est équipé d’un processeur neuronal 8 cœurs qui peut effectuer 5000 milliards d’opérations par seconde sur papier, tandis que le HiSilicon Kirin 980 utilise deux NPU (Neural Processing Units) qui peuvent analyser 4500 images par minute.

Différents choix également en ce qui concerne le CPU, avec Apple qui a re-proposé le schéma de noyau exa à deux clusters l’année dernière, en passant au processus de production à 7 nanomètres, le même choisi par Huawei qui, cependant, utilise un noyau octa CPU avec trois clusters, pour optimiser les performances et la consommation électrique.

Les GPU étaient également différents, Huawei ayant opté pour un Mali-G76 à dix cœurs et Apple ayant développé son propre GPU quad-core. Les deux fabricants ont donc fait des choix différents, partageant le même choix du procédé de production de 7 nanomètres, qui promet des performances élevées avec une faible consommation.

Si du point de vue de la performance ordinaire, il sera difficile de trouver de grandes différences, puisqu’il s’agit de solutions extrêmement performantes, le véritable point de bataille sera l’utilisation de l’intelligence artificielle, tant par les fabricants que par les développeurs.

Apple a annoncé Core ML, qui permettra d’intégrer un modèle d’apprentissage machine dans les applications, pour tirer parti du moteur neuronal de l’A12 Bionic. Huawei, de son côté, a montré avec le Kirin 970 et le Huawei P20 Pro, les premières applications incroyables, telles qu’une stabilisation électronique sans précédent, sans toutefois s’ouvrir particulièrement aux développeurs. S’agira-t-il du véritable facteur déterminant qui poussera les utilisateurs à choisir l’un des deux candidats ? Les deux fabricants prétendent avoir construit les puces les plus puissantes et intelligentes jamais construites, et la concurrence semble ouverte. Il est maintenant intéressant de voir quelles seront les réponses des concurrents, avec Qualcomm et Samsung qui devront réagir rapidement afin de ne pas rester exclus de la compétition.

 

Leave a Comment

Your email address will not be published.