Le nouveau président de Nintendo annonce une révolution dans les futurs produits logiciels.

5 mai 2018
19 Views

Grâce aux excellentes ventes de Nintendo Switch et au moment de la transition, le nouveau président de Nintendo a déclaré que l’un de ses plans est de poursuivre le jeu mobile avec plus de vigueur, dans le but de construire une société d’un milliard de dollars !

Il n’y a rien à dire, les ventes de Switch ont considérablement renforcé les profits de l’entreprise et le nouveau président Shuntaro Furukawa semble avoir une idée claire sur l’avenir de son entreprise.

“Furukawa est diplômé de l’Université de Waseda et a rejoint Nintendo en avril 1994. Au milieu de l’année 2010, il a travaillé au bureau de la coopérative, au marketing mondial, au département exécutif et comme directeur externe de The Pokémon Company.

Le fait qu’il n’a que 46 ans et qu’il a déjà travaillé au sein de l’entreprise, et surtout en tant que directeur externe de The Pokémon Company, augure bien d’un avenir révolutionnaire pour Nintendo : l’entreprise a complètement évité jusqu’à récemment le secteur mobile pour ses produits, mais le nouveau membre est d’une génération plus jeune et pourrait avoir une perspective différente.

“Les jeux pour téléphones intelligents sont ceux que je veux le plus développer.

Shuntaro Furukawa

Cette déclaration est un tournant pour l’entreprise qui a toujours été “contre” les applications smartphone. Juste pour vous donner une opinion personnelle, je suis un grand fan de la maison, mais ces derniers temps, le fait d’avoir à acheter de nouvelles consoles pour essayer de nouveaux jeux m’a arrêté. Aujourd’hui, les smartphones sont à la portée de tous, donc une entrée dans ce domaine pourrait vraiment apporter de nombreux revenus aux entreprises, et je serais le premier à revenir jouer aux jeux qui ont caractérisé mon enfance mais aussi le dernier cri.

[content-egg module=Amazon]

“Pokémon GO” était un phénomène mondial, et a été la première preuve concrète d’un succès possible dans le domaine du mobile pour l’entreprise. Puis “Mario Run” est arrivé, recevant autant d’appréciations, à l’exception du prix pour les achats in-app. Puis de nouveau “Fire Emblem : Heroes”, un jeu de rôle disponible pour Android et iOS, alors que maintenant nous parlons déjà de “Dragalia Lost”, un jeu à venir cet été.

La route vers le mobile est encore longue pour Nintendo, qui a besoin de plus d’expérience avant de devenir un grand développeur de logiciels pour cette plate-forme, mais elle progresse rapidement grâce à l’engagement et au dévouement qui l’ont toujours distinguée.

Qu’en est-il de l’entrée de Nintendo dans une industrie comme le développement d’applications mobiles ? Qui sait, peut-être qu’à l’avenir, la maison présentera son propre smartphone personnel pour remplacer la Nintendo DS actuelle. Faites-nous savoir ce que vous pensez avec un commentaire !