Tech

LG a enregistré un chiffre d’affaires record en 2017, mais sa division mobile a du mal à s’adapter.

Un nouveau leadership peut-il aider LG à écarter les concurrents chinois?

Jeudi dernier, LG Electronics a déclaré qu’elle avait réalisé des recettes record de 61,4 billions KRW (55,4 milliards de dollars) en 2017, soit une augmentation de 10,9 % par rapport à l’année précédente, ce qui est la plus élevée de son histoire. Cependant, sa division mobile en difficulté n’ a pas été aussi chanceuse.

Au quatrième trimestre, les produits d’exploitation des services mobiles se sont chiffrés à 3,07 billions KRW (2,77 milliards $), avec une perte d’exploitation trimestrielle de 213,2 milliards KRW (192,33 millions $). Il s’agit d’une amélioration par rapport aux 375,3 milliards KRW (331,37 millions $) de pertes du trimestre précédent, même si, comme le souligne TechCrunch, rien n’indique que les choses vont changer radicalement d’ici peu.

LG a déclaré que les fortes ventes de la V30 et d’autres smartphones haut de gamme ainsi que l’amélioration de la structure d’entreprise ont contribué à endiguer les pertes, mais a indiqué un marché difficile et une forte concurrence des marques chinoises comme obstacles à la croissance.

Le chiffre d’affaires annuel de la division mobile a atteint 11,67 billions KRW (10,52 milliards de dollars).

Au cours des deux dernières années, LG Mobile n’ a réalisé qu’un quart de sa rentabilité (T1 2017 avec un bénéfice de 3,2 millions de dollars). Avant cela, il faut remonter au premier trimestre 2015 pour trouver une autre période positive de trois mois.

Heureusement, LG a de quoi se réjouir en 2018. La division mobile a remanié la direction à la fin de l’année dernière, émergeant avec un nouveau CTO et CEO – ce dernier, Hwang Jeong-hwan, a des années d’expérience dans le département R&D de l’entreprise. Avec le Mobile World Congress à nos portes, la plateforme est là pour lancer quelque chose d’excitant. Il reste toutefois à voir s’ils seront en mesure de tirer parti de cette occasion.