Tech

Pourquoi Google a rebaptisé sa plateforme Android Wear en Wear OS

Ça a dû être une semaine lente chez Google la semaine dernière. À première vue, il n’est pas vraiment apparent pourquoi Google a décidé de renommer leur plate-forme de smartwatch d’Android Wear en Wear OS. Le changement s’est produit brusquement et sans avertissement préalable. Alors, qu’est-ce qui l’a poussé à le faire ?

Eh bien, c’est parce qu’une montre Android Wear sur trois est attachée à un iPhone. Avec autant de montres Android Wear attachées à une plate-forme qui n’est pas Android, un changement était nécessaire. Il était logique de passer à un nom qui était plus convivial pour l’intégration multiplateforme.

Rétrospectivement, le changement s’imposait depuis longtemps. En fait, plus vous y pensez, plus c’est logique. Bien que certains prétendent que le terme Wear OS est beaucoup trop similaire à WatchOS d’Apple. Mais il y a tellement de choses qu’on ne peut nommer une plateforme de technologie portable.

Cela correspond à la tendance récente de Google de retirer “Android” de ses noms de produits. Il suffit de regarder Google Pay, qui était auparavant Android Pay. Il est clair de dire que Google chasse le mot Android d’autant de ses produits que possible. C’est une bonne idée s’ils veulent s’étendre à un public plus large.

Diversifier son audience est une bonne chose pour Google. S’ils veulent gagner plus d’argent, c’est ça. Avec Apple si étroitement lié à laisser des développeurs tiers utiliser leurs plates-formes, Google semble viser à combler le vide. Si vous ne savez pas de quoi nous parlons, demandez simplement à Siri de faire tout ce qui implique l’utilisation d’une fonctionnalité d’un développeur tiers.

Si vous ne savez pas quoi retirer de cette lecture, sachez simplement ceci ; Android Wear est maintenant Wear OS. Rien d’autre sur la plate-forme n’a changé. Aucune caractéristique n’est nouvelle. Rien d’autre n’a changé que le nom. Une semaine calme, en effet.