VOICI 10 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOUS SOUFFREZ D’UN TROUBLE THYROÏDIEN :


VOICI 10 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOUS SOUFFREZ D'UN TROUBLE THYROÏDIEN : 1

  1. FATIGUE
    La fatigue est un symptôme qui englobe généralement des sentiments de fatigue et d’épuisement. L’hypothyroïdie – un faible taux d’hormones thyroïdiennes dans le sang – peut être une cause potentielle de fatigue. Les sentiments de fatigue persistants sont souvent diagnostiqués comme des symptômes de fatigue chronique, qui peuvent également être le symptôme d’un trouble de la thyroïde. Dans d’autres cas, la fatigue en tant que symptôme peut être de nature assez subtile.
  2. GAIN DE POIDS
    Une prise de poids soudaine et inexplicable peut être un signe révélateur d’un problème thyroïdien. En général, la prise de poids est le résultat d’un faible taux d’hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie). À l’inverse, des taux élevés d’hormones thyroïdiennes, appelés hyperthyroïdie, peuvent provoquer des périodes imprévues de perte de poids. Parmi ces deux troubles, l’hypothyroïdie est beaucoup plus courante.
  3. RYTHME CARDIAQUE IRRÉGULIER
    Comme mentionné, les hormones thyroïdiennes affectent un certain nombre d’organes vitaux. Lorsque les taux d’hormones thyroïdiennes sont trop faibles, le cœur peut battre trop lentement. Lorsque les niveaux hormonaux sont élevés, le rythme cardiaque peut devenir inhabituellement rapide. En conséquence, la pression artérielle devient souvent irrégulière. Parfois, les altérations du rythme cardiaque créent des sensations perceptibles, comme un cœur qui bat la chamade ou des palpitations cardiaques.
  4. LE GONFLEMENT DU COU
    Contrairement à la plupart des signes d’un trouble thyroïdien, le gonflement du cou est souvent un symptôme très visible. C’est un signe particulier qui exige une attention immédiate, car il peut être le résultat d’un cancer de la thyroïde ou de nodules, petites bosses qui se développent dans la thyroïde. Bien sûr, il existe d’autres conditions qui peuvent être responsables du gonflement du cou.
  5. DEPRESSION
    Étonnamment, la dépression peut être l’un des signes d’un trouble thyroïdien. La raison en est que l’hypothyroïdie peut avoir un impact sur les niveaux de sérotonine, la substance chimique du cerveau qui permet de se sentir bien. De plus, de faibles niveaux d’hormone thyroïdienne peuvent déclencher une diminution de l’activité d’autres zones du corps, ce qui peut avoir un impact indirect sur l’humeur générale.
  6. L’ANXIÉTÉ OU L’AGITATION
    C’est un signe qui peut être dû à l’hyperthyroïdie – lorsque la glande thyroïde produit un niveau excessif d’hormones. Lorsque cela se produit, notre métabolisme et d’autres parties du corps peuvent devenir hyperactifs, créant des sentiments d’anxiété ou de « nervosité » générale.
  7. CERVEAU
    Lorsque la fonctionnalité de la thyroïde diminue, les capacités cognitives en font souvent autant. L’hyperthyroïdie rend souvent la concentration difficile, tandis que l’hypothyroïdie peut entraîner des trous de mémoire et une diminution de la conscience. Certaines femmes ont notamment attribué ces signes à la ménopause, alors que la cause première était en fait un problème de thyroïde.
  8. DIMINUTION DU DÉSIR SEXUEL
    Ce signe peut être un symptôme isolé ou cumulatif. Une faible libido peut être le résultat direct de l’hypothyroïdie, mais d’autres signes – manque d’énergie, douleurs corporelles, prise de poids – causés par l’hypothyroïdie peuvent également être à blâmer.
  9. PEAU SÈCHE
    Outre le gonflement du cou, une peau sèche peut être un autre signe notable de trouble thyroïdien. L’hypothyroïdie ralentit souvent le métabolisme, ce qui peut entraîner des changements dans la texture et l’apparence de la peau. De plus, un métabolisme inactif réduit souvent la transpiration, ce qui limite la quantité d’humidité de la peau et provoque une desquamation ou une sécheresse. De plus, les ongles peuvent également devenir cassants.
  10. DIGESTION IRRÉGULIÈRE
    Les personnes souffrant d’hypothyroïdie se plaignent souvent de constipation, résultat probable d’une diminution de l’activité digestive due à une baisse de la production hormonale. En revanche, l’hyperthyroïdie ou une thyroïde trop active peuvent entraîner des diarrhées ou des selles plus fréquentes.

Like it? Share with your friends!

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
omg omg
0
omg
LOL
0
LOL
WTF
0
WTF
win win
0
win
socialbuzz

0 Comments